Comment camper en hiver ?

Dans une territoire comme le Canada , il y a de magnifiques lieux qui sont souvent enneigés. Pourtant, ce n’est pas une raison pour ne pas aller y camper. Voici quelques astuces pour camper en hiver et apprécier votre séjour !

Il faut comprendre les causes du froid

Avant d’aller camper dans un lieu où les températures sont en dessous de zéro degré, il faut comprendre d’où vient le froid. Cela vous évitera de vous lancer dans un Aménagement utilitaire alors que les véritables priorités sont hors du véhicule et en vous ! Globalement, il y a au moins trois sources de froid :

  • D’abord, le vent ! Vous l’entendez souffler. Il agresse la peau de votre visage. Le vent glacé contribue à faire baisser la température ressentie. Autrement dit, 2 degrés sans vent semblent plus supportables que la même température avec un vent agressif.
  • Ensuite, il y a l’humidité. C’est de l’eau sous forme gazeuse. Elle peut provenir du ciel (buée, pluie fine..) ou du sol.
  • Enfin, il y a le corps du campeur. C’est aussi une affaire d’eau ! En effet, dans un lieu très froid, la sueur joue rapidement le même rôle que du liquide réfrigérant dans les serpentins d’un climatiseur.

Vous avez identifié ces sources de froid pour mieux les combattre. Ainsi :

  • Pour résister au vent, veillez à établir votre campement derrière un “coupe-vent” naturel. Il peut s’agir d’une colline ou d’un relief escarpé. En revanche, évitez absolument de vous installer près d’arbres, ceux-ci coupent le vent certes, mais peuvent aussi perdre des branches, voire être déracinés si le vent souffle vraiment très fort.
  • Combattez l’humidité provenant du sol d’une part en choisissant une tente conçue pour s’adapter aux grands froids. D’autre part, en déroulant sur le sol de votre tente une toile garantissant l’étanchéité.
  • Luttez contre la sudation glacée en utilisant des tenues dites “respirantes”. Elles permettent à la peau de transpirer peu, voire pas du tout. Les sous-vêtements en tissus synthétiques évacuent rapidement la sueur si elle apparaît. Ils seront la couche inférieure de votre habillement dont l’une des couches supérieures sera une veste polaire.

Allumez un feu

Dans un camping hivernal, il est obligatoire non seulement d’allumer un feu, mais aussi de l’entretenir afin qu’il ne s’éteigne jamais.

Cela demande au moins trois choses :

  • D’abord, l’identification de lieux où il est possible de trouver du bois à faire brûler. Inutile de préciser qu’il faut avant tout vérifier s’il est permis de faire un feu à l’endroit où vous voulez aller camper.
  • Ensuite, il faut arriver assez tôt, c’est-à-dire en journée, afin de mettre en place les éléments du bûcher et allumer le feu avant que les températures chutent à cause de la nuit.
  • Enfin, il faut instaurer des cycles afin que certains dorment pendant que d’autres veillent sur le feu.

Leave a Reply

vogue